Quelles sont les étapes pour installer une piscine dans son jardin ?

Quelles sont les étapes pour installer une piscine dans son jardin ?

A l’approche de l’été, vous n’avez qu’une seule idée en tête : construire une piscine dans votre jardin. Hors-sol ou encore avec abri, il existe divers types de piscine, le choix dépendra de la surface dont vous disposez et de votre budget. Il existe des piscines en kit à monter soi-même. Voici justement comment il faut faire pour installer une piscine dans le jardin.


Installation d’une piscine : ce qu’il faut savoir


Avoir une piscine dans le jardin ne requiert pas forcément de gros travaux, les fabricants proposent de nombreux modèles en kit : hors-sol, autoportante, modulaires, coque, en bois, etc. Pour réussir la construction de votre piscine, il faut d’abord commencer par déterminer son emplacement et ses dimensions. Il faut par la suite creuser un trou à l’emplacement décidé et terrasser le fond pour que ça soit vraiment stable. Il faut aussi prévoir des tranchées pour la tuyauterie et l’électricité et un puits drainant pour l’évacuation de l’eau de nettoyage et des eaux de pluie. Par la suite, vous avez le choix entre mettre à niveau le fond de la piscine ou créer un fond en pente. Il faut ensuite poser la structure ainsi que les pièces à sceller. Pour la finition, il faut procéder à la pose du revêtement et au raccordement au courant électrique. Sur ce point, il est recommandé de faire appel à un spécialiste.


Construire une piscine dans le jardin : quelle règlementation ?


A moins que vous ayez opté pour une piscine gonflable, installer une piscine dans votre jardin est soumis à des règlementations qui tiennent compte de la dimension de la piscine. Pour les moins de 10 m², il faut faire une déclaration au service d’urbanisme dans le cas où votre habitation se trouve près d’un site historique, d’une zone protégée ou d’un monument classé. Pour les piscines de plus de 10 m², la déclaration préalable de construction est obligatoire. Si la surface de la piscine dépasse les 100 m², vous aurez besoin d’un permis de construire. La loi impose aussi que la piscine soit équipée de dispositifs de sécurité suivants : barrières de protection, bâche de sécurité et alarme sonore.